Menu
Algérie : la CAN, Aouar, Bounedjah… Belmadi dit tout

Le sélectionneur de l’Algérie, Djamel Belmadi, a parcouru l’actualité à venir des Fennecs en 2019 à l’occasion d’une interview sur la chaîne Ennahar.

A l’issue de ses premiers mois à la tête de la sélection algérienne, Djamel Belmadi a accordé un long entretien à la chaîne Ennahar. L’occasion pour le technicien de s’exprimer sur les principales échéances qui attendent les Fennecs en 2019, à commencer par la Coupe d’Afrique des Nations, une compétition que l’ancien milieu offensif préférerait voir se dérouler en Afrique du Sud plutôt qu’en Egypte (les deux pays ont postulé pour remplacer le Cameroun).

"L’Egypte, c’est à peu près le même climat que le Qatar au mois de juin concernant l’environnement et les conditions de jeu. C’est quasiment impossible à joueur avec un taux d’humidité et une chaleur énorme", a souligné l’ancien sélectionneur du Qatar. "Et cela vaut pour toutes les équipes à la CAN, pas seulement pour l’Algérie. En plus de ça, la compétition se jouera en fin de saison et les conditions climatiques en Afrique du Sud sont plus agréables, c’est l’hiver chez eux. De ce point de vue, je préfère que la CAN se joue en Afrique du Sud."

Belmadi veut rencontrer Aouar

Toujours en vue de la CAN, Belmadi aimerait évidemment enregistrer de nouveaux renforts, avec en tête de liste le binational Houssem Aouar, actuellement international Espoirs avec l’équipe de France et auteur d’une première partie de saison très aboutie avec l’Olympique Lyonnais. Ce dossier s’annonce compliqué mais le sélectionneur compte bien jouer sa carte à fond en rencontrant le jeune milieu de terrain au cours des prochains mois.

"On est très intéressés évidemment, Houssem est très performant avec son équipe de Lyon, en championnat comme en Ligue des champions. Inch’Allah on ira le rencontrer avec sa famille, lui expliquer le projet et lui dire ce qui l’attend s’il décide de rejoindre son pays", a affirmé le technicien. "S’il décide autrement, on acceptera la décision et la vie continue. En tout cas, c’est un joueur de qualité et l’avenir nous dira s’il nous rejoint ou pas", a conclu Belmadi, en conseillant par ailleurs à l’avant-centre des Fennecs, Baghdad Bounedjah, de ne pas bouger cet hiver.

Le conseil mercato pour Bounedjah

"J’en ai parlé avec lui et il connaît ma position. Il est en place et performant avec Al Sadd. Pour l’équipe nationale, je ne vois pas l’intérêt qu’il parte maintenant. Qu’il puisse jouer en Europe, c’est important pour sa carrière et ses objectifs, mais pour moi, ce n’est pas le bon moment pour partir. Il y a la CAN en fin de saison. Et le temps d’aller en Europe et de s’adapter… Le temps de jeu sera un des critères de sélection donc il faut qu’il fasse attention, je ne sais pas si c’est le bon moment pour partir", a expliqué le technicien. Récemment prolongé par Al Sadd jusqu’en 2024, le meilleur buteur mondial de l’année civile 2018 (59 buts) devrait a priori suivre les conseils de son sélectionneur malgré l’intérêt de clubs européens comme l’OM.

Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.
LDC : le TP Mazembe sans 3 cadres à Constantine
Espérance Tunis : fumigènes, compte à rebours…Le tifo de dingue des supporters
Ghana : après Number 12, un journaliste assassiné…
FC Barcelone : Messi, Dembélé… Moussa Wagué vit un rêve éveillé
Mercato-Udinese : la pépite malienne Aly Mallé part en prêt
Droits TV : beoutQ, la CAF menace
Mercato : Saint-Etienne ne lâche pas Falaye Sacko !
Rennes : le coup de canon de Mbaye Niang !
Algérie : "rien n’est acquis", Belmadi prévient ses stars
Mercato-Nancy : El Kaoutari transforme l’essai (officiel)
Voir + d'infos