Menu
Beijing Guoan : Bakambu, pourquoi ça traîne

Même si sa clause libératoire de 40 millions d’euros a été levée auprès de Villarreal depuis 10 jours, l’arrivée de Cédric Bakambu au Beijing Guoan n’a toujours pas été officialisée. Le club chinois tente encore de contourner une taxe qui l’obligerait à payer deux fois plus pour le Congolais.

Le 17 janvier, Villarreal annonçait la levée de la clause libératoire de 40 millions d’euros de son attaquant, Cédric Bakambu (26 ans). Dans la foulée, l’international congolais devait s’engager en faveur du Beijing Guoan. Sauf que la transaction n’a toujours pas été officialisée et cela même si le joueur a déjà posé avec le maillot de son futur club. En réalité, l’officialisation tarde car le club chinois tente de trouver un moyen pour contourner la taxe sur les transferts de joueurs étrangers en vigueur en Chine.

"Comme Bakambu a payé lui-même la clause libératoire (Beijing Guoan lui a donné l’argent, ndlr), ce n’est pas comme si Beijing Guoan l’avait acheté pour 40 millions d’euros", explique Bruno Leveel, en charge de l’image du Léopard, à la BBC. "Beijing Guoan négocie avec les autorités pour voir s’ils peuvent réduire ou éviter de payer cette taxe. Si le club doit payer des taxes, le montant total du transfert sera de 80 millions d’euros. Si le club ne paie pas la taxe, le transfert sera de 40 M€." Dans ce cas, l’ancien Sochalien ne battrait pas le transfert record pour un Africain détenu par le Guinéen Naby Keita, pour qui Liverpool va dépenser 51,9 M€ l’été prochain.

D’après Leveel, l’officialisation du transfert interviendra d’ici la fin du week-end, le temps que Beijing Guoan détermine s’il peut éviter de verser la fameuse taxe ou s’il doit payer le prix fort. En attendant, Bakambu, qui effectue un stage au Portugal avec ses nouveaux coéquipiers, aurait déjà signé un contrat de 5 ans en tant que joueur libre. Dans l’attente évidemment de l’officialisation…

Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.
CAN 2019-Cameroun : la compo au Malawi avec Ntep, sans Anguissa ni Ekambi
CAN 2019 : la compo du Maroc aux Comores avec plusieurs changements
CAN 2019-Togo : toujours sans Adebayor en Gambie…
CAN 2019 (Q) : le programme de mardi
Sénégal : Mané incertain face au Soudan
Lille : Nicolas Pépé élu joueur de Ligue 1 du mois de septembre
Côte d’Ivoire : sans Zaha et Serey Dié à Bangui
Maroc : le penalty, un ancien international vole au secours des Comores
Gabon : encore une brouille avec Aubameyang ?
Guinée Bissau : le sélectionneur va mieux
Voir + d'infos