Menu
Burkina Faso : pour Duarte, le Sénégal c’est l’équipe de la FIFA !

Le sélectionneur du Burkina Faso, Paulo Duarte, continue de considérer la FIFA comme responsable de la non-qualification des Etalons pour le Mondial 2018 en ayant fait rejouer Afrique du Sud-Sénégal. Le Portugais vient de s’en prendre aux Lions et à l’instance zurichoise dans des termes très durs.

Le Burkina Faso ne digère pas. Alors qu’ils figuraient en tête de leur groupe éliminatoire au Mondial 2018 après 4 journées, les Etalons ont été pénalisés par la décision inédite de la FIFA qui a fait rejouer le match Afrique du Sud-Sénégal pour cause de manipulation arbitrale. Et le Sénégal a profité de cette deuxième chance pour s’imposer 2-0 et valider son billet pour le Mondial 2018. Un scénario qui ne passe toujours pas pour le sélectionneur burkinabè, Paulo Duarte.

"Félicitations clairement à la FIFA parce qu’elle doit être contente parce que le Sénégal est qualifié", a asséné le technicien portugais devant la presse. "On sait qu’ils ont joué sept matchs dont un match illégal. Toutes les autres équipes ont joué six matchs. (…) Quand je vais regarder les matchs au Mondial, quand je verrai le Sénégal jouer contre l’Argentine ou la Colombie, je verrai le maillot de la FIFA contre l’Argentine."

"On ne peut pas lutter contre le système. Le système aujourd’hui a gagné. Mais une chose est certaine, c’est que le Burkina a montré au monde qu’il est peut-être la meilleure équipe d’Afrique qui joue au football. Dieu nous donnera un jour cette qualification qu’on nous a volée et peut-être en 2022, le Burkina sera au Qatar." Les Etalons avaient contesté la décision de la FIFA devant le Tribunal Arbitral du Sport (TAS), mais comme le Sénégal a terminé avec 5 points d’avance, même une suite favorable à leur appel ne changerait rien. En revanche, Duarte oublie de dire que son équipe a aussi perdu son billet en s’inclinant 3-1 en Afrique du Sud le mois dernier lors de l’avant-dernière journée...

Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.
Lille : Nicolas Pépé élu joueur de Ligue 1 du mois de septembre
Côte d’Ivoire : sans Zaha et Serey Dié à Bangui
Maroc : le penalty, un ancien international vole au secours des Comores
Gabon : encore une brouille avec Aubameyang ?
Guinée Bissau : le sélectionneur va mieux
CAN 2019-Tunisie : Anice Badri en renfort
Sénégal : au tour de Gana Gueye…
Cameroun : Choupo-Moting, Bassogog et Bong tous libérés !
Côte d’Ivoire : Bonaventure Kalou élu maire de Vavoua
Phoenix Rising : Drogba annonce son départ, mais…
Voir + d'infos