Menu
Cameroun : Seedorf-Kluivert, Mboma pas du tout convaincu…

Voix respectée au Cameroun, la légende Patrick Mboma n’a pas caché ses gros doutes après la nomination du duo composé de Clarence Seedorf et de Patrick Kluivert à la tête des Lions Indomptables.

En nommant Clarence Seedorf au poste de sélectionneur et Patrick Kluivert à celui d’adjoint, le Cameroun a réussi un gros coup médiatiquement. En revanche, sportivement, ce choix interroge à moins d’un an de la CAN 2019 organisée à domicile. Parmi les sceptiques, on retrouve l’ancienne gloire des Lions Indomptables, Patrick Mboma, qui ne s’attendait vraiment pas à voir débarquer les deux Néerlandais dans la tanière.

"J’avoue que je suis surpris. Seedorf a une expérience d’entraîneur très légère : il n’est jamais resté plus de six mois en fonction, que ce soit à l’AC Milan, au FC Shenzhen ou au Deportivo La Corogne. Il n’a jamais eu de résultats très probants. Il n’a pas réussi à sauver le Depor de la relégation. Quant à Kluivert, qui sera son adjoint, il n’a été sélectionneur que de Curaçao. Cela me semble quand même très léger", a déploré l’ancien buteur dans les colonnes de So Foot.

"Il faut les laisser travailler"

Si le glorieux passé de joueur des deux hommes a séduit les autorités de son pays, cela ne suffit pas pour en faire de grands entraîneurs aux yeux du Camerounais. "Personne ne remet en cause ce qu’ils ont fait en tant que joueur. Mais je suis étonné que le Cameroun, à moins d’un an de la CAN qu’il va organiser, choisisse deux hommes qui n’ont jamais travaillé en Afrique, qui ne connaissent sans doute pas très bien le football africain", a-t-il ajouté.

Ceci étant dit, Mboma réclame désormais à ses compatriotes de laisser du temps au duo pour travailler dans la sérénité. "Maintenant, il faut les laisser travailler. Voir quelles idées Seedorf et Kluivert veulent mettre en place, avec quels joueurs. Le Cameroun va jouer un match amical contre les Comores au mois de septembre. Ce serait bien de débuter par une victoire. Mais il va falloir faire vite : nommer un sélectionneur moins d’un an avant une grande compétition, c’est risqué. Et prendre quelqu’un qui n’a jamais entraîné en Afrique, qui ne parle pas français, même si je sais que Kluivert se débrouille un peu, cela peut surprendre", a conclu l’ancien attaquant, globalement très sceptique. Et on peut le comprendre…

Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.
Egypte : Pyramids FC change déjà de propriétaire
Mauritanie : l’ex-capitaine Oumar Ndiaye nommé sélectionneur des U17
Algérie U20 : un ex-adjoint parle de "joueurs pistonnés", la Fédé riposte
Qatar : Wilfried Bony commence fort !
Ligue Europa : choc Sarr-Aubameyang et Koulibaly-Samassékou en 8es
CAN 2019-Droits TV : la CAF lance un appel d’offres
Côte d’Ivoire : Gradel pointe "l’erreur" de Wilmots
TP Mazembe : la nostalgie de Samatta…
Benfica : Taarabt réintégré en équipe première !
OM : l’Algérie, la mise au point de Maxime Lopez
Voir + d'infos