Menu
CAN 2017 : L’Algérie rejoint le Maroc

Sans forcément briller, l’Algérie a assuré l’essentiel en s’imposant 2-0 aux Seychelles jeudi à l’occasion de la 5e journée des éliminatoires de la CAN 2017. Pour ce premier match de l’ère post-Gourcuff, Benzia et Soudani ont marqué et permettent aux Fennecs de valider leur billet pour la phase finale de la compétition !

Mission accomplie pour l’Algérie ! En quête d’un point minimum pour rejoindre le Maroc parmi les premiers qualifiés pour la CAN 2017, les Fennecs ont fait le boulot en s’imposant 2-0 aux Seychelles ce jeudi à l’occasion de l’avant-dernière journée des éliminatoires. Si le résultat est au rendez-vous, la manière a été plus décevante pour ce premier match depuis le départ de Christian Gourcuff. La faute peut-être aux absences de Slimani, Mahrez et Brahimi, ou encore à la qualité assez médiocre du terrain synthétique d’un Stade Linité de Victoria quasiment vide.

Dès les premiers instants, Benzia, aligné en pointe, a eu la possibilité de placer les hommes de l’intérimaire Nabil Neghiz sur la voie. Mais l’attaquant de Lille a manqué son contrôle alors qu’il se trouvait seul face au gardien… Avec un jeu plus direct qu’habituellement, les Verts dominaient, mais ils se faisaient également peur sur quelques contres, leur défense se laissant prendre dans le dos, obligeant M’Bolhi à intervenir dans les pieds d’un attaquant local.

Benzia vendange... puis libère

L’Algérie bénéficiait ensuite d’une nouvelle opportunité, mais Benzia gâchait encore en tirant sur Euphrasie alors que Soudani était seul au point de penalty… Les Pirates commençaient à s’enhardir et il fallait un nouveau tacle d’un Mandi impérial pour stopper Colin qui avait mis le feu dans la défense adverse. Alors que les Verts semblaient s’enliser, Benzia se rattrapait pourtant de ses ratés juste avant la pause. Taïder s’arrachait pour remiser vers le Dogue qui se retournait et trouvait la faille d’une belle demi-volée (0-1, 41e). Son premier but pour sa première titularisation !

Un peu plus posés dans le jeu au retour des vestiaires, les Algériens n’étaient pas inquiétés et ils finissaient par doubler la mise grâce à Soudani, récompensé de sa générosité en poussant au fond des filets un coup-franc de Boudebouz qui traînait dans la surface (0-2, 62e). L’addition aurait pu être encore plus lourde en fin de match lorsque les locaux baissaient pied, mais la tête de Belkaroui a été sauvée sur la ligne, puis Hanni, entré en jeu pour sa première cape, a été trop court seul face au gardien.

Décidément intenable pour son retour, Soudani aurait quant à lui dû obtenir un penalty après avoir été déstabilisé en pleine surface. L’attaquant du Dinamo Zagreb a ensuite vu sa frapper heurter le poteau ! A l’autre bout du terrain, M’Bolhi assurait aussi en bondissant pour repousser une belle frappe seychelloise dans les derniers instants. Si on était en droit d’attendre mieux d’un favori de la prochaine CAN, l’Algérie pourra partir en vacances tranquillement puisqu’elle revient avec ce qu’elle était venu chercher : son billet pour le Gabon !

La compo de l’Algérie : M’Bolhi - Zeffane, Mandi, Belkaroui, Ghoulam – Taïder, Boudebouz, Medjani – Ghezzal (Feghouli, 76e), Benzia (Hanni, 59e), Soudani (Bendebka, 90e+2).

Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.
CdC : le TP Mazembe prend une petite option contre SuperSport
Maroc : le Raja Casablanca remporte la Coupe du Trône
Coupe de la CAF : TP Mazembe-SuperSport, les compos avec Matampi et Kalaba, sans Mputu
Etoile du Sahel : démission d’Hubert Velud
TP Mazembe : Kalaba met la pression avant la finale
Kenya : Paul Put nommé sélectionneur
TP Mazembe : le message de Katumbi avant la finale
Cameroun : son avenir, Broos sort du silence
CHAN 2018 : le tirage complet de la phase de groupes
Vers une réforme du classement FIFA
Voir + d'infos