Menu
CAN 2017 : Le tableau de bord de la 2e journée

A l’issue d’un week-end riche en surprises et en rebondissement, Afrik-Foot revient sur les principaux enseignements de la 2e journée des éliminatoires de la CAN 2017 avec le fait marquant à retenir, le coup de cœur, le coup de gueule ou encore les joueurs qui ont frappé les esprits.

- Le fait marquant : De la casse chez les favoris

A domicile, ils avaient presque tous déroulé lors de la première journée en juin. A l’extérieur, ils ont souffert. Hormis l’Egypte, le Togo et le Maroc (après quand même une demi-heure de doute), les favoris ont tous été dans le dur ce week-end lors de leurs déplacements. L’Afrique du Sud, surprise par une valeureuse équipe de Mauritanie (3-1), le Burkina Faso, la RD Congo et la Tunisie ont notamment mordu la poussière. Le bilan est à peine plus positif pour la Côte d’Ivoire, la Guinée, le Mali (certes au Bénin, contre un concurrent direct) et le Nigeria, accrochés. L’Algérie, le Cameroun, le Ghana et le Sénégal ont sauvé l’honneur en l’emportant, mais ce fut dans la douleur.

- La tendance : Premières ratées

Nommés cet été, Michel Dussuyer (Côte d’Ivoire), Sunday Oliseh (Nigeria) et Henryk Kasperczak (Tunisie) disputaient tous leurs premières sur le banc de leur nouvelle sélection ce week-end. Et le bilan est sans équivoque : une défaite (Tunisie) et deux nuls. Comme débuts, il y a mieux.

- Coup de cœur : La Centrafrique retrouve le sourire, l’Océan Indien à la fête

Après trois ans sans ballon rond, Bangui retrouvait le football dimanche. Une fête qui a incité certains supporters centrafricains à prendre d’assaut le stade cinq heures avant le coup d’envoi ! Et les Fauves n’ont pas déçu leurs fans, s’offrant le scalp de la RD Congo, 2-0. Un rayon de soleil dans un ciel assombri par des années de guerre civile.

Parents pauvres du football africain, les sélections de l’Océan Indien ont également retrouvé des couleurs ce week-end. Humiliées pour la plupart lors de la première journée, elles ont pris leur revanche. Après le 7-1 concédé au Ghana, l’Île Maurice a disposé du Mozambique (1-0) pendant que les Seychelles, battues 4-0 en Algérie en juin, frôlaient l’exploit contre l’Ethiopie (1-1). Champion d’Afrique de beach soccer, Madagascar a montré qu’il savait aussi se débrouiller sur gazon en tenant tête à l’Angola (0-0). Un résultat qui tendait les bras aux Comores contre l’Ouganda mais les Cœlacanthes ont été plombés par leur manque de réalisme (0-1).

- Coup de gueule : On a perdu l’antenne !

Ils sont plusieurs à s’être arrachés les cheveux devant leur poste de télévision ce week-end. En particulier les supporters camerounais qui n’ont pas pu savourer la deuxième période des Lions Indomptables et le but libérateur de Vincent Aboubakar en Gambie (0-1). La faute à un orage qui s’est abattu sur Bakau, entraînant la perte du signal TV. La veille, des conditions climatiques similaires avaient entraîné la déprogrammation de Liberia-Tunisie (1-0), conduisant même certaines chaînes à annoncer – à tort- que le match était reporté !

Carton rouge enfin aux commentateurs de beIN Sports MENA qui n’ont eu de cesse d’égrainer les noms d’Ibrahima Traoré (alias Idrissa Sylla), Naby Keita, Kamil Zayatte, Kevin Constant et Ibrahima Conté sur chaque action de la Guinée dimanche. Tous ces joueurs se trouvaient pourtant à des milliers de kilomètres du Zimbabwe !

- La stat : 1

Dernière nation à avoir intégré la CAF, en 2012, le Soudan du Sud tient la première victoire de son histoire en match officiel. Après 8 défaites et un nul (CECAFA Cup incluse), le plus jeune pays d’Afrique s’est imposé face à la Guinée Equatoriale, 4e de la dernière CAN, samedi à Juba (1-0). Une première qui valait bien une mini-invasion du terrain à l’issue des 90 minutes.

- Les joueurs : Aboubakar, Amrabat, Doré et Soudani sauveurs de la nation

De Fodé Doré (Congo), auteur d’un quadruplé d’anthologie en Guinée Bissau (sur trois passes décisives de Thievy Bifouma) à l’Algérien Hilal Soudani, entré en jeu et qui a signé un doublé salvateur au Lesotho, en passant par Vincent Aboubakar, qui a encore délivré le Cameroun en Gambie et Nordin Amrabat, qui a permis au Maroc de débloquer la situation à Sao Tomé, ils sont plusieurs à avoir porté leur sélection à bout de bras ce week-end et à mériter le titre de sauveurs de la nation.

- Les résultats du week-end

Djibouti 0–2 Togo (Groupe A)
Liberia 1-0 Tunisie(Groupe A)
Madagascar 0–0 Angola (Groupe B)
Centrafrique 2–0 RD Congo (Groupe B)
Bénin 1–1 Mali (Groupe C)
Soudan du Sud 1–0 Guinée Equatoriale (Groupe C)
Comores 0–1 Ouganda (Groupe D)
Botswana 1-0 Burkina Faso (Groupe D)
Guinée Bissau 2–4 Congo (Groupe E)
Kenya 1–2 Zambie (Groupe E)
Sao Tomé et Principe 0-3 Maroc (Groupe F)
Libye 1-2 Cap-Vert (Groupe F)
Tanzanie 0–0 Nigeria (Groupe G)
Tchad 1-5 Egypte (Groupe G)
Ile Maurice 1–0 Mozambique (Groupe H)
Rwanda 0–1 Ghana (Groupe H)
Sierra Leone 0–0 Côte d’Ivoire (Groupe I)
Gabon 4-0 Soudan (Groupe I)*
Seychelles 1–1 Ethiopie (Groupe J)
Lesotho 1-3 Algérie (Groupe J)
Burundi 2–0 Niger (Groupe K)
Namibie 0-2 Sénégal (Groupe K)
Zimbabwe 1–1 Guinée (Groupe L)
Swaziland 2-2 Malawi (Groupe L)
Mauritanie 3-1 Afrique du Sud (groupe M)
Gambie 0–1 Cameroun (Groupe M)

* Match n’entrant pas en compte dans le classement du groupe I puisque le Gabon est pays hôte de la CAN 2017 et par conséquent déjà qualifié.

Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.
TP Mazembe : Mihayo prévient le FUS Rabat
Mondial 2018 : la liste de la Tunisie contre la Guinée
Algérie : 2 matchs de répit pour Alcaraz
Tournoi UFOA 2017 : le Ghana sacré, le Niger 3e
LDC : le programme des demi-finales
Coupe de la CAF : le programme des demi-finales
LDC : l’Etoile du Sahel s’empare du dernier billet
Coupe de la CAF : le Club Africain renverse le MC Alger
Coupe de la CAF : le TP Mazembe cartonne et rejoint le FUS
CAN 2019 : pas de décision prise pour le Cameroun
Voir + d'infos