Menu
CAN 2019 : "consterné" par les propos d’Ahmad, le Cameroun riposte !

Entre le Cameroun et la CAF, le ton commence à monter ! En effet, le pays-hôte de la CAN 2019 n’a pas digéré la sortie médiatique du président de l’instance, Ahmad Ahmad, qui a déclaré samedi qu’en l’état actuel des choses, le pays des Lions Indomptables n’est pas en mesure d’accueillir la compétition.

"La Fédération Camerounaise de Football (FECAFOOT) a pris connaissance, avec une profonde consternation, des récentes déclarations du Président de la Confédération Africaine de Football", débute le communiqué. "La FECAFOOT est vivement préoccupée par le fait que ces propos soient tenus avant même que la première mission d’inspection de la CAF, prévue du 20 au 28 août 2017, n’ait effectué le déplacement du Cameroun. On serait en droit de s’interroger sur l’opportunité même de cette visite d’inspection dès lors que les résultats semblent déjà arrêtés au niveau le plus élevé de la CAF", ironise le document, avant de se faire encore plus incisif.

"Il est difficile, après les propos sus-évoqués du Président de la CAF, de ne pas prêter attention aux rumeurs persistantes sur l’existence d’une conspiration visant à retirer au Cameroun l’organisation de la CAN 2019 au profit d’un autre pays : il est en effet particulièrement curieux qu’il ait été décidé que les réformes récentes opérées dans l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations de football, s’appliquent immédiatement pour la CAN 2019. Une telle situation, qui remet unilatéralement en cause le cahier de charges précédemment conclu entre le Cameroun et la CAF, équivaut à un changement des règles du jeu en cours de match. (…) Il est également curieux que la date de la première mission d’inspection de la CAF ait été unilatéralement changée, passant de septembre à août 2017 sans préavis." Malgré ce gros tacle adressé à la CAF, la Fecafoot se dit toujours prête à accueillir la CAN à 24 en 2019...

Le communiqué en intégralité est disponible ici.

Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.
FUS Rabat : "équipe nationale", "Barça", "Real"… Regragui flatte le TP Mazembe !
Côte d’Ivoire : Seri très incertain face au Maroc
Cameroun : Broos et Toko Ekambi vont devoir s’expliquer
Rennes : l’attentat sur Ismaila Sarr restera impuni
Algérie : salaire, objectifs… Rabah Madjer répond
Guinée : un adjoint belge pour le sélectionneur Lappé Bangoura
Tunisie : la FTF fait une croix sur Wissam Ben Yedder
Afrique du Sud : Danny Jordaan accusé de viol
Algérie : Guy Roux s’endort en pleine conférence (Vidéo)
Sénégal : Aliou Cissé recadre Baldé Keita
Voir + d'infos