Menu
CAN 2019 : Maroc et Gabon déjà à l’heure du rattrapage

Battus pour leur entrée en lice dans les éliminatoires de la CAN 2019, le Maroc et le Gabon se retrouvent déjà attendus au tournant avant de recevoir respectivement le Malawi et le Burundi ce samedi dans le cadre de la 2e journée.

Bien sûr, il s’agit seulement de la 2e journée des qualifications à la CAN 2019 et il n’y a pas encore péril en la demeure. Reste que pour le Maroc et le Gabon, qui jouent ce samedi, il est déjà l’heure de se reprendre après leur défaite pour leur entrée en lice dans ces éliminatoires il y a 15 mois. Les Lions de l’Atlas s’étaient inclinés 1-0 sur le terrain du Cameroun, futur pays-hôte de la compétition, tandis que le Gabon était tombé 2-1 au Mali. De l’eau a coulé sous les ponts depuis et le Maroc sort notamment d’un Mondial 2018 encourageant dans le contenu. Avec un groupe composé en grande majorité des joueurs présents en Russie, les Lions de l’Atlas doivent marquer leurs premiers points, à domicile face au modeste Malawi (20h GMT).

"Il faut prendre très au sérieux cette équipe du Malawi et continuer avec le même état d’esprit qu’au Mondial", a plaidé le sélectionneur Hervé Renard en conférence de presse. Même privés de leur capitaine Mehdi Benatia, qui a demandé à ne pas être convoqué afin de se concentrer sur son club de la Juventus Turin, les Marocains partiront évidemment favoris devant leur public de Casablanca.

Le grand retour d’Aubameyang

De leur côté, à partir de 15h GMT, les supporters gabonais savoureront à Libreville le grand retour de leur capitaine Pierre-Emerick Aubameyang, qui n’avait plus joué au pays depuis la CAN 2017, soit plus d’un an et demi ! Face à un Burundi en progression et qui comptera sur le renfort de Saido Berahino (Stoke City), l’attaquant d’Arsenal a invité ses coéquipiers à la prudence.

"Je dirais même que ce match est capital pour nous, en plus, on va jouer chez nous. On se doit alors de gagner ce match surtout que nous avons déjà un match perdu. Il va falloir lever la tête et foncer", a lancé le Gunner à l’agence AGP. "Nous devons plutôt faire attention à cette équipe du Burundi, qui arrive à Libreville avec de l’assurance après sa victoire contre le Soudan du Sud." Les Gabonais sont prévenus, tout faux pas risquerait déjà de coûter cher. A noter que le Nigeria, en déplacement aux Seychelles, et l’Egypte, qui accueille le Niger, doivent eux aussi se ressaisir ce samedi après leur défaite inaugurale.

- Sur le même sujet : le programme de samedi

Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.
CAN 2019-Cameroun : un joueur de Liga appelé en renfort
Algérie : Belmadi contredit Schalke pour Bentaleb
Horoya : Aristide Bancé prêt à venir, mais…
Décès : le Nigeria pleure Ajuma Ameh-Otache
CAN 2019-Gabon : Aubameyang sort du silence et tacle (encore) la Fédé
CAN 2019-Algérie : Halliche et Brahimi incertains, Bedrane en renfort
WAC Casablanca : René Girard déjà limogé
Sénégal : énorme boulette des dirigeants, Keita Baldé absent
RDC : Kakuta et Bolingi également forfaits, 3 renforts appelés
CAN 2019-Tunisie : un 2e gardien déclare forfait
Voir + d'infos