Menu
CAN 2019 : rendez-vous à 24 et en juin (officiel) !

Comme pressenti, le comité exécutif de la CAF a suivi les recommandations du symposium de Rabat et donné son feu vert jeudi pour le passage à une Coupe d’Afrique des Nations à 24 équipes et en juin dès l’édition 2019 ! Ces innovations risquent en revanche de remettre en cause la désignation du Cameroun comme pays-hôte…

Le changement, c’est pour tout de suite, ou presque ! Réuni ce jeudi à Rabat au Maroc, le comité exécutif de la CAF a entériné la révolution en adoptant deux des principales innovations recommandées par le symposium qui s’est tenu mardi et mercredi concernant la Coupe d’Afrique des nations. Comme prévu, l’instance a ainsi annoncé le "passage à une Coupe d’Afrique des Nations à 24 équipes dès l’édition de 2019 avec un tournoi qui devra se disputer entre les mois de juin et juillet."

Le changement de dates va permettre de mettre un terme aux feuilletons qui opposent régulièrement les sélections aux clubs européens, qui n’appréciaient guère de céder leurs joueurs en pleine saison en janvier-février. Le passage de 16 à 24 qualifiés s’inscrit lui dans une logique plus globale d’élargissement visible avec l’Euro et la Coupe du monde.

La CAN reste en Afrique

Deux autres recommandations, qui avaient suscité un certain émoi, n’ont en revanche pas été retenues et "la compétition continuera à se disputer tous les deux ans, les années impaires et exclusivement sur le continent africain et avec des sélections nationales africaines", ajoute la CAF. Pas de délocalisation en vue donc, ni d’invitations adressées à 3 ou 4 nations non-africaines sur le modèle de la Copa America. La CAF n’a pas commenté non plus la proposition qui visait à combiner les éliminatoires du Mondial à ceux de la CAN.

Le Cameroun en suspens…

Dans l’immédiat, ces décisions soulèvent deux grosses interrogations. D’une part, alors que la 1ère journée a eu lieu en juin, il va falloir modifier le règlement des éliminatoires de la CAN 2019, basé sur 16 qualifiés. Surtout, ce virage à 180°C pourrait rebattre les cartes concernant l’organisation de la CAN 2019 dans la mesure où le pays-hôte, le Cameroun, a déjà du mal à dissiper les craintes sur l’état d’avancée des travaux.

Or, on voit mal le pays des champions d’Afrique fournir à temps deux stades supplémentaires comme devrait le prévoir le nouveau cahier des charges… Alors que l’Algérie et le Maroc ont déjà placé leurs pions, la CAF annonce la tenue d’une inspection sur place début septembre. Celle-ci devrait permettre de trancher pour 2019.

Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.
Monaco : Jardim croit toujours en Adama Traoré
Egypte : Portugal et Bulgarie en amical
WAC Casablanca : Barrada dément
Manchester United : coup dur confirmé pour Bailly
Bénin : Dussuyer, Giresse et Neveu en favoris ?
Real : Zidane commente la piste Salah
Bénin : Oumar Tchomogo n’est plus sélectionneur
Avec sa boule à zéro, Drogba fait le buzz !
Watford : Brice Dja Djédjé vers un retour en France ?
Libye : l’Egyptien Hany Ramzy nommé sélectionneur
Voir + d'infos