Menu
CAN 2021 : gros rétropédalage de la CAF pour la Côte d’Ivoire !

Alors que le président de la Confédération africaine de football (CAF), Ahmad, a récemment déclaré à la télévision que la CAN 2021, censée être organisée par la Côte d’Ivoire, sera réattribuée au Cameroun, l’instance dirigeante du football africain vient de faire machine arrière.

"Pour faire les choses de manières plus humaines, décalons toutes les CAN. (…) En 2021, les Camerounais seront prêts. Et en 2023, on organisera la CAN en Côte d’Ivoire. C’est la décision prise par le Comité exécutif." Le 3 décembre, le président de la Confédération africaine de football (CAF), Ahmad, lâchait une bombe au micro d’Afrique Média TV en annonçant que la Côte d’Ivoire, pays-hôte initial de la CAN 2021, devrait patienter deux ans de plus pour accueillir la compétition.

Par la suite, le dirigeant a justifié cette décision en mettant en avant les retards qu’accuseraient déjà les travaux de construction des stades et des infrastructures. Ce lundi pourtant, la CAF vient de faire totalement machine arrière ! "Nous confirmons qu’aucune décision n’a été prise par le comité exécutif. On s’occupe d’abord de l’édition 2019 (retirée au Cameroun et qui sera organisée par l’Afrique du Sud ou l’Egypte) et ensuite on verra", a écrit l’instance dans un document relayé par la BBC.

La Côte d’Ivoire pas "forcée" ?

D’après L’Equipe, "la CAF a tout de même reconnu qu’elle avait demandé aux Ivoiriens d’accueillir la compétition en 2023 plutôt qu’en 2021 mais qu’elle ne les forcerait pas à le faire." Ce dernier point demande toutefois confirmation tant il marquerait un virage à 180 degrés concernant la position de l’instance.

Mais, dans le fond, ce revirement n’est pas aussi surprenant qu’il n’y paraît. Rappelons que le Libérien Musa Bility, membre du comité exécutif de la CAF, avait récemment contredit Ahmad et assuré que rien n’a été décidé concernant le retrait de la CAN 2021 au pays des Eléphants. On peut aussi imaginer que le coup de pression de la Fédération ivoirienne, qui a saisi le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) la semaine dernière, a fait son effet. Désormais, les deux parties vont tenter de régler cette question à l’amiable, en discutant. Au risque de faire un autre mécontent ? Dépité par le retrait de l’organisation de la CAN 2019, le Cameroun comptait bien se consoler dès 2021, ce qui n’est plus tout à fait sûr désormais…

Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.
LDC : le TP Mazembe sans 3 cadres à Constantine
Espérance Tunis : fumigènes, compte à rebours…Le tifo de dingue des supporters
Ghana : après Number 12, un journaliste assassiné…
FC Barcelone : Messi, Dembélé… Moussa Wagué vit un rêve éveillé
Mercato-Udinese : la pépite malienne Aly Mallé part en prêt
Droits TV : beoutQ, la CAF menace
Mercato : Saint-Etienne ne lâche pas Falaye Sacko !
Rennes : le coup de canon de Mbaye Niang !
Algérie : "rien n’est acquis", Belmadi prévient ses stars
Mercato-Nancy : El Kaoutari transforme l’essai (officiel)
Voir + d'infos