Menu
CdC : le Raja y est presque, Vita Club pour une incroyable remontada

Balayé 3-0 par le Raja Casablanca à l’aller, Vita Club devra réaliser une incroyable remontada s’il espère renverser la vapeur ce dimanche à Kinshasa (19h GMT) en finale retour de la Coupe de la CAF.

MISE A JOUR 21h10 GMT : ce match a eu lieu, découvrez le score et le compte-rendu ici ▶️ Vita Club se réveille trop tard, le Raja sacré !

Après le scénario renversant en finale de la Ligue des champions africaine le mois dernier (battue 3-1 à l’aller, l’Espérance Tunis a décroché le sacre en dominant Al Ahly 3-0 au retour), va-t-on assister à un autre retournement de situation retentissant chez sa petite sœur, la Coupe de la CAF ? Cette fois la marche est bien plus haute pour Vita Club, qui a lourdement chuté 3-0 face au Raja Casablanca au Maroc en finale aller.

C’est simple, on compte un seul précédent en finale de Coupes d’Afrique des clubs : en finale de LdC 1976, le MC Alger s’était incliné 3-0 en Guinée contre le Hafia de Conakry avant de renverser ce score chez lui au retour aux tirs au but (3-0, 3-0 tab). C’est de cet exploit dont vont devoir s’inspirer les hommes de Florent Ibenge ce dimanche à partir de 19h GMT dans un stade des Martyrs de Kinshasa qui s’annonce chaud bouillant.

Makusu, espoir de tout un peuple

Pour espérer, les Dauphins Noirs devront montrer un visage radicalement différent de l’aller où ils ont eu toutes les peines du monde à exister. Malgré la suspension de Bangala, exclu à l’aller, leurs espoirs reposent essentiellement sur l’attaquant Jean-Marc Makusu. Rapidement sorti sur blessure à Casablanca, le 2e meilleur buteur de la compétition (avec 10 buts, derrière l’attaquant du Raja, Mahmoud Benhalib, auteur de 12 buts) est rétabli pour le retour.

"C’est mathématique, pour soulever la Coupe, il nous faut marquer 4 buts sans encaisser. Donc, on s’est mis en réelle difficulté. L’histoire nous enseigne que c’est possible. Il faut y croire encore jusqu’au bout, jusqu’à la dernière minute. Essayer de laver l’affront qu’on a subi", a lancé Ibenge au micro de Radio Okapi.

Le Raja 15 ans après

Largement supérieur à l’aller, le Raja sait quant à lui que le contexte sera radicalement différent au retour. Mais les Marocains promettent de faire preuve de sérieux afin d’éviter toute mauvaise surprise. "Nous respectons Vita Club et nous sommes fins prêts pour réaliser un match exceptionnel à tous les égards sur les plans tactique, physique, émotionnel, athlétique et physique", a lancé l’entraîneur de l’Aigle Vert, Juan Carlos Garrido. "On fera comme il s’agissait d’une finale qui se joue sur un match unique. Pour ce faire on doit rester concentrés sur chaque détail, profiter de chaque brèche. Tout a été ficelé, décrypté et passé au crible pour remporter le trophée." 15 ans après son dernier sacre continental, le Raja n’a jamais été aussi proche de dépoussiérer son palmarès.

Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.
CAN de Beach Soccer : Sénégal-Maroc et Egypte-Nigeria en demies
Olympiakos : le départ de Yaya Touré officialisé
CAN 2019 : un joueur du Sénégal déjà forfait ?
Mercato : Yaya Touré et l’Olympiakos, c’est déjà fini ?
CAN de Beach Soccer : le Maroc et le Sénégal en demies !
CAN 2021-Côte d’Ivoire : "magouille", "décision stupide"… Aurier se lâche !
CAN 2019-Congo : vraie ou fausse candidature ? Les vérités d’Ahmad
CAN 2021-Côte d’Ivoire : Ahmad tire à vue !
Equipe-type de l’UEFA : 3 Africains parmi les 50 nommés !
CAN de Beach Soccer : le Maroc élimine la Côte d’Ivoire
Voir + d'infos