Menu
Corruption : l’affaire qui secoue le Ghana et l’Afrique

A la suite de deux années d’investigation, le journaliste Anas Aremeyaw Anas a réalisé un documentaire mettant en évidence un système de corruption à l’oeuvre dans le football ghanéen et même africain. Première conséquence : la Fédération ghanéenne de football a été dissoute.

Le football ghanéen dans la tourmente... Mercredi, au terme d’une longue enquête, le journaliste Anas Aremeyaw Anas a diffusé une vidéo qui dévoile un système de corruption qui gangrène le football ghanéen. Dans le document, le président de la Fédération ghanéenne de football (FA Ghana), Kwesi Nyantakyi (photo), se fait notamment prendre en flagrant délit en train de réclamer 11 millions de dollars à des investisseurs pour les mettre en contact avec des membres du gouvernement.

Celui qui est également vice-président de la CAF et donc "deuxième homme le plus puissant du football africain" est également filmé en train d’élaborer un montage pour recevoir des rétro-commissions via une société écran. La vidéo filme aussi des arbitres en train d’accepter des pots-de-vin pour truquer des matchs du championnat ghanéen et des compétitions africaines…

Un arbitre de la Coupe du monde impliqué !

Face à ce scandale, le gouvernement ghanéen a réagi jeudi soir en annonçant qu’il va dissoudre la Fédération, en raison de "la nature massive de la corruption présumée" dixit le ministre de l’Information, Mustapha Abdul-Hamid. Les officiels impliqués vont faire l’objet de poursuites et un comité provisoire va être mis en place. Ces décisions s’imposaient sans doute après ce scandale mais elles risquent de ne pas forcément être du goût de la FIFA qui pourrait y voir une ingérence gouvernementale et décider de sanctionner le Ghana.

A noter que ce scandale éclabousse aussi l’arbitre Adel Range Marwa, qui faisait partie des arbitres assistants retenus pour le Mondial 2018 mais qui a été contraint de démissionner après ces révélations. Dans la vidéo, le Kenyan est filmé en train d’accepter 600 dollars de la part d’un journaliste se faisant passer pour un dirigeant de club ghanéen ! Une somme visant à maintenir des relations "d’amitié". Sauf que la FIFA interdit strictement aux arbitres d’accepter tout cadeau… L’homme en noir peut s’attendre à de lourdes sanctions…

Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.
CAN 2018 féminine : le Kenya remplace la Guinée Equatoriale (officiel)
Centrafrique : Gery Yakité succombe à ses blessures
CAN 2019-Gambie : une réserve déposée contre le Togo
CAN 2019 : les joueurs de Madagascar agressés après la qualification
TP Mazembe : trois départs en prêt
Cameroun : Rigobert Song nommé sélectionneur des U23
Liverpool : Sadio Mané opéré avec succès
Schalke 04 : Hamza Mendyl va se faire tirer les oreilles…
CAN 2018 féminine : la Guinée Equatoriale disqualifiée !
Sénégal : Ferland Mendy a une autre priorité…
Voir + d'infos