Menu
Côte d’Ivoire : avec Ibrahim Kamara, les Eléphants misent sur un sélectionneur local

Plus de 7 mois après le départ de Marc Wilmots, la Fédération ivoirienne (FIF) a enfin dévoilé l’identité du nouveau sélectionneur des Eléphants, samedi. L’instance a opté pour la continuité en nommant le local Ibrahim Kamara.

Chose promise, chose due. Comme elle s’y était engagée, la Fédération ivoirienne de football (FIF) a dévoilé l’identité du nouveau sélectionneur des Eléphants au mois de juin, mais elle a attendu les ultimes heures de ce mois pour effectuer son annonce, samedi ! Alors que les noms de Jacques Santini ou encore de Raymond Domenech circulaient, l’instance a cette fois opté pour la continuité en nommant le local Ibrahim Kamara. Comme plusieurs fois par le passé, le technicien occupait la fonction d’intérimaire depuis le départ de Marc Wilmots il y a 7 mois à la suite de la non-qualification pour le Mondial 2018.

"Kamara Ibrahim a été nommé pour un contrat de deux ans renouvelables qui prend fin le 30 juin 2020. Le nouveau sélectionneur des Eléphants a pour objectif de qualifier les Eléphants à la CAN 2019 et surtout de préparer le groupe pour la CAN 2021 dont l’organisation a été attribué à la Côte d’Ivoire", précise la FIF. L’ancien adjoint d’Hervé Renard est premier technicien local à occuper cette fonction depuis François Zahoui (2010-2012).

Un profil de "formateur et compétiteur"

"Kamara Ibrahim n’est pas un nouveau venu dans l’encadrement de la sélection ivoirienne", rappelle l’instance. "A la tête des Eléphanteaux cadets, il a remporté la CAN de la catégorie en 2013 avant de conduite les Eléphanteaux juniors et d’être nommé depuis deux ans sélectionneur des Eléphants locaux et Olympiques. Il a, en outre figuré au sein de la sélection A en qualité d’adjoint de Hervé Renard et de Michel Dussuyer, prenant ainsi part aux phases finales des CAN 2015 et 2017." Présents devant la presse, les membres du comité de recrutement du sélectionneur des Eléphants ont justifié leur choix.

"Dans un premier temps, la commission a pu dégager 5 coachs. Et par la suite, on a pu dégager 3 coachs. Il y a quelques jours, la commission a dégagé le nom de celui qu’elle estime être à même de pouvoir diriger l’équipe des Eléphants pour pouvoir atteindre tous ses objectifs", a expliqué le vainqueur de la CAN 1992, Yéo Martial. "Il fallait trouver quelqu’un qui puisse à la fois préparer l’équipe et l’emmener à la Can 2019 et ensuite continuer pour préparer la Can 2021. Préparer 2019 et 2021, c’était l’objectif. Il fallait pouvoir trouver quelqu’un qui puisse refléter tout cet ensemble, c’est-à-dire quelqu’un qui a des qualités de formateur et compétiteur." "Si au bout de ces 2 années, nous sommes satisfaits de ce travail, pourquoi pas 2+2 ?", a ajouté le premier vice-président de la FIF, Sory Diabaté. Pour durer, Ibrahim Kamara sait ce qui lui reste à faire ! Premier rendez-vous en septembre contre le Rwanda pour les éliminatoires de la CAN 2019.

- Le point presse du comité de recrutement du sélectionneur des Eléphants

Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.
Spartak : Hanni taclé par son entraîneur
Liverpool-PSG-Ousmane Baldé : "des amis des deux côtés"
Hoffenheim : Belfodil écarté contre le Shakhtar
Transfert : Habib Habibou du Qatar à Israël (officiel)
PSG : Choupo-Moting, le bizutage a eu lieu !
Emirates Club : Cheick Diabaté, c’est signé
Ligue 1 : Pépé, Tavares... Un Africain joueur du mois ?
OM : les vérités d’Abdennour
Olympiakos : sans Yaya Touré, Mady Camara régale
CAN 2019 : Côte d’Ivoire-Centrafrique programmé à Bouaké
Voir + d'infos