Menu
Côte d’Ivoire-Kalou : "La santé et l’éducation avant le football"

Le football est certes bénéfique, mais la santé et l’éducation priment avant toute chose. Telle est la conception de la vie de Salomon Kalou, qui tente actuellement de lever des fonds pour la construction d’un nouveau centre de soins.

De notre correspondant à Abidjan

Si Salomon Kalou est considéré par certains comme un attaquant de classe mondiale, le sociétaire du Herta Berlin est aussi un grand humanitaire. Soucieux du bien-être de la population ivoirienne, l’international ivoirien a décidé de mener une offensive contre l’insuffisance rénale. Pour mieux réussir cette aventure, l’ancien Lillois a tissé un duo d’attaque avec son frère aîné, Bonaventure, au sein d’une fondation éponyme de leur patronyme. Ce duo mérite d’être qualifié de gagnant puisqu’il a déjà à son actif un centre d’hémodialyse construit à Bouaké, au centre du pays. Les deux frères, permettent ainsi à 60 personnes sans grands moyens de se faire dialyser à moindre coût.

Mais la fondation Kalou ne compte pas s’arrêter là. Tous les insuffisants rénaux du pays ne pouvant se rendre à Bouaké, elle a décidé de créer un second centre dans une autre région du pays qui reste à déterminer. A cet effet, un gala de bienfaisance a été organisé ce lundi à l’hôtel Sofitel Ivoire (Abidjan). Lors de cette soirée, plusieurs objets vendus aux enchères ont permis aux organisateurs de recueillir environ 60 000 euros. Ce chiffre est bien évidemment loin de l’objectif initial qui était de 152 000 euros. Il constitue toutefois un apport non négligeable pour la fondation qui pourra ainsi entreprendre incessamment la construction et l’équipement du centre de dialyse.

Parallèlement, l’équipe des Kalou entend financer l’éducation des pensionnaires de certains orphelinats du pays. A en croire Salomon Kalou, rien ne vaut la santé et l’éducation des enfants. C’est pourquoi sa fondation en fait sa priorité. "Dans un pays, il n’y pas que le football. C’est vrai, le football m’a beaucoup apporté, mais la santé des populations et l’éducation des enfants sont plus importants que tout", a-t-il expliqué.

Ainsi en marge des infrastructures sanitaires, la Fondation Kalou projette la construction d’un centre de formation-éducation des enfants. Cela n’exclut pas une intervention future dans le domaine du football, le métier de prédilection des Kalou. D’ailleurs, au chapitre des objectifs de la fondation figure "la mise à disposition de la jeunesse d’installations sportives et de matériels de sport à travers toute l’Afrique."

Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.
FUS Rabat : "équipe nationale", "Barça", "Real"… Regragui flatte le TP Mazembe !
Côte d’Ivoire : Seri très incertain face au Maroc
Cameroun : Broos et Toko Ekambi vont devoir s’expliquer
Rennes : l’attentat sur Ismaila Sarr restera impuni
Algérie : salaire, objectifs… Rabah Madjer répond
Guinée : un adjoint belge pour le sélectionneur Lappé Bangoura
Tunisie : la FTF fait une croix sur Wissam Ben Yedder
Afrique du Sud : Danny Jordaan accusé de viol
Algérie : Guy Roux s’endort en pleine conférence (Vidéo)
Sénégal : Aliou Cissé recadre Baldé Keita
Voir + d'infos