Menu
Côte d’Ivoire-Maroc : clash Sidy Diallo/Lekjaa, la FIFA ouvre une enquête

Il n’y a pas que l’agression de la fille d’Hervé Renard qui a créé la polémique lors du décisif Côte d’Ivoire-Maroc (0-2) samedi, soldé par la qualification des Lions de l’Atlas pour le Mondial 2018. Juste avant le coup d’envoi, le président de la Fédération ivoirienne (FIF), Augustin Sidy Diallo, a en effet failli en venir aux mains avec son homologue marocain, Fouzi Lekjaa, en loge présidentielle. Une affaire qui ne va pas en rester là.

"La FIFA va ouvrir une enquête sur les incidents survenus dans la loge V VIP entre le président de la FIF, Augustin Sidy Diallo et son homologue marocain, Fouzi Lekjaa", indique la FIF. "Elle a même entendu le président de la FIF sur sa version des faits qui continuent d’alimenter les réseaux sociaux."

Sur son site officiel, l’instance a donné sa version des faits en s’appuyant sur le témoignage d’un journaliste, Elie Kambiré, témoin de la scène. Et si la FIF condamne le comportement de Diallo, elle adresse également un petit tacle à Lekjaa, qui, au moment des salutations, "a refusé de répondre à sa poignée de main, et plus grave de lui lancer ceci : ’Je ne te salue pas aujourd’hui, ni demain et même après-demain.’" Des mots qui auraient mis Diallo hors de lui. Le dirigeant a alors demandé à Lekjaa de quitter la loge, provoquant le début de l’altercation.

"Si on peut regretter que le patron du football ivoirien n’ait pas pris suffisamment de hauteur ou même fait preuve de dépassement de soi pour ne pas répondre à l’attitude inélégante et irresponsable, voire un tantinet provocatrice de l’un des principaux soutiens de l’actuel président de la CAF, Ahmad, on ne saurait en retour exonérer le patron du football marocain dont le mauvais comportement est à la base de cette altercation", assène la FIF.

- L’altercation en vidéo

Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.
Coupe de la CAF : une vague bleue attend le TP Mazembe !
Allemagne : même Löw se méfie du Maroc
Manchester City : Yaya Touré s’éclate… sur le banc
Tunisie : Marco Simone quitte le Club Africain
FIFA : le classement du mois de novembre
Gazélec Ajaccio : avec la Ligue 2, Ibrahima Touré retrouve son jardin
Algérie : Zetchi n’accable pas Madjer après son clash
Anderlecht : Hanni buteur face au Bayern
Kilmarnock : Youssouf Mulumbu rebondit en Ecosse
UEFA : Aubameyang seul Africain en lice pour l’équipe-type
Voir + d'infos