Menu
Culotté, il trouve un club en se faisant passer pour un international angolais !

La semaine dernière, le FK Panevezys (D2 lituanienne) a recruté Barkley Miguel-Panzo en se fiant à sa page Wikipédia qui mentionne un passage par QPR et un statut d’international angolais. Deux informations inventées par l’intéressé !

Barkley Miguel-Panzo ne manque pas d’audace ! La semaine dernière, cet attaquant de 25 ans a été recruté par le FK Panevezys en D2 lituanienne sur la base de sa page Wikipédia. Sauf que le joueur avait en partie falsifié celle-ci en se faisant passer pour un international angolais (3 sélections, 1 but) qui aurait joué aux Queens Park Rangers (45 buts en 36 matchs !) entre 2010 et 2012. Deux informations bien entendu totalement inventées !

En effet, toute la carrière du joueur a eu lieu au niveau régional, notamment du côté de l’AS Moulins, de l’AC Brévinois Foot, de la réserve d’Orléans ou encore des Sables-d’Olonne. En réalité, le natif de Paris n’a jamais évolué plus haut que la 5e division ! N’empêche que la supercherie a fonctionné. Une fois informé de celle-ci, le FK Panevezys a présenté ses excuses pour la diffusion d’informations erronées mais, fait étonnant, le club balte a conservé le joueur alors qu’il aurait pu rompre son contrat.

Un expert en la matière...

Visiblement, Miguel-Panzo n’en est pas à son coup d’essai. "C’est un génie incompris ! Quand il était à Orléans, il achetait un maillot officiel de L2 à la boutique, le faisait floquer à son nom, pour le faire gagner sur Instagram !", a lancé sur Twitter son ancien coéquipier Pierre Bouby. Prêt à pousser le bouchon très loin, le joueur a posté de nombreuses photos avec le maillot de l’Angola sur les réseaux sociaux. Il avait même raconté ses premiers pas en sélection au site nordiskfootball.fr.

Des souvenirs en sélection inventés...

"Je suis né à Paris de mes deux parents qui sont nés en Angola puis qui se sont naturalisés français. C’est avec un grand honneur que j’ai répondu à ma première convocation en juin 2015 pour rejoindre les Palancas Negras. Le sélectionneur Romeu Filemon qui ne l’est plus aujourd’hui, avait apprécié mon passage avec l’AC St Brévin et grâce à Dieu, j’ai été contacté une première fois par l’intendance de la sélection pour participer aux stages de qualification pour la CAN 2017 et la Coupe du monde 2018."

"La stratégie de l’équipe nationale était de rajeunir la sélection en appelant des nouveaux joueurs dont moi. Porter les couleurs de mon pays d’origine était tout simplement incroyable. De plus c’était la première fois que j’allais en Angola. Ce fut des moments où j’ai ressenti beaucoup d’émotions, j’ai rendu fier ma maman et mon papa et ça, ça n’a pas de prix. Tout le peuple était derrière nous, ils étaient là à chaque rendez-vous (entrainement, déplacement, devant l’hôtel etc..). J’ai eu le plaisir de retrouver des amis : Dolly Menga (SC Braga), Bastos Quissanga (SS Lazio), Joaquim Adao (FC Sion), Clinton Mata (KRC Genk) ainsi que Jonathan Buatu (Wasseland Beveren) et Ary Papel (Sporting CP)." Des souvenirs probablement inventés…

Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.
UFOA-zone B (Fem.) : une finale Côte d’Ivoire-Ghana !
Ligue Europa : un choc Bertrand Traoré-Musa en 8es !
Tunisie : agressé, Kais Amdouni arrête sa carrière
Mondial 2026 : Blatter voit le Maroc remporter la mise !
La Corogne : essai concluant pour Sulley Muntari !
Coupe de la CAF : le programme du premier tour dévoilé !
Saint-Etienne : Habib Maiga file en Russie
LDC : les affiches du premier tour révélées !
PSG : Kylian Mbappé veut aider le sport africain
LDC : les résultats complets du tour préliminaire
Voir + d'infos