Menu
Gambie-Algérie : un nul et une soirée invraisemblable pour la 1ère de Belmadi

Pour la première du nouveau sélectionneur Djamel Belmadi, l’Algérie s’est contentée d’un match nul (1-1) ce samedi en Gambie dans les éliminatoires de la CAN 2019. Un moindre mal au vu de l’extrême tension qui régnait avant le coup d’envoi de cette partie qui a bien failli ne pas avoir lieu…

Djamel Belmadi n’est pas près d’oublier sa première en tant que sélectionneur de l’Algérie ! Le technicien a en effet vécu une soirée d’une rare tension ce samedi à Bakau contre la Gambie (1-1) à l’occasion de la 2e journée des éliminatoires de la CAN 2019. Longtemps, on a même cru que ce match, disputé avec 1h30 de retard, n’aurait pas lieu.

Inquiets en raison de la présence de nombreux supporters adverses au bord du terrain (on parle de 40 000 spectateurs présents dans un stade de 25 000 places…), les Fennecs ont d’abord refusé de sortir des vestiaires. Mais le commissaire de la Confédération africaine de football (CAF) n’a rien voulu savoir, il a menacé les visiteurs de leur attribuer une défaite sur tapis vert et les Algériens ont fini par se résoudre à jouer malgré des conditions de sécurité absolument pas garanties.

En dépit de ce contexte tendu, les Verts entraient plutôt bien dans la partie et Mahrez se procurait la première grosse occasion mais sa frappe filait à côté après son petit numéro. Déterminée à défendre, la Gambie empêchait son adversaire de développer son jeu et les Scorpions répondaient par une tête de Sanneh qui frôlait le cadre.

Bounedjah, une joie de courte durée

La rencontre basculait au retour des vestiaires. Sur un gros moment de flottement de la défense gambienne, Bounedjah faisait parler sa puissance et son sens du but pour trouver la faille sur un exploit personnel (0-1, 47e). Une joie de courte durée car les Algériens, complètement déconcentrés sur ce coup, se faisaient rejoindre aussitôt avec Ceesay qui égalisait à bout portant dans le dos de Tahrat (1-1, 49e).

Après ces deux minutes de folie, le rythme retombait avec des Gambiens cherchant surtout à faire déjouer les Fennecs. Portés par l’entrée du remuant Musa Barrow, les hommes de Tom Saintfiet se montraient plus dangereux sur la fin mais sans trouver la faille. Avec ce point, l’Algérie prend provisoirement une unité d’avance en tête du groupe sur le Bénin qui affronte le Togo dimanche. La Gambie marque quant à elle son premier point.

- Le onze de départ de l’Algérie : Mbolhi - Mandi, Bensebaini, Tahrat, Fares - Bentaleb, Taider - Mahrez, Brahimi, Ghezzal - Bounedjah

Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.
CAN 2019-Cameroun : un joueur de Liga appelé en renfort
Algérie : Belmadi contredit Schalke pour Bentaleb
Horoya : Aristide Bancé prêt à venir, mais…
Décès : le Nigeria pleure Ajuma Ameh-Otache
CAN 2019-Gabon : Aubameyang sort du silence et tacle (encore) la Fédé
CAN 2019-Algérie : Halliche et Brahimi incertains, Bedrane en renfort
WAC Casablanca : René Girard déjà limogé
Sénégal : énorme boulette des dirigeants, Keita Baldé absent
RDC : Kakuta et Bolingi également forfaits, 3 renforts appelés
CAN 2019-Tunisie : un 2e gardien déclare forfait
Voir + d'infos