Menu
Horoya : le Burkinabè Bassirou Ouedraogo frôle la mort au Togo

Victime d’une chute sur la nuque dimanche en pleine séance de décrassage au Togo, le Burkinabè d’Horoya, Bassirou Ouedraogo, n’est pas passé loin de perdre la vie. Hors de danger, l’attaquant de 25 ans voit toutefois la suite de sa carrière menacée.

Enorme frayeur pour Horoya. Au lendemain de leur victoire face à l’AS Togo Port (2-1) en Ligue des champions, les Guinéens ne sont pas passés loin de perdre un des leurs, Bassirou Ouedraogo, dimanche. En pleine séance de décrassage sur une plage au Togo, l’international burkinabè est tombé sur la nuque avant de perdre connaissance.

"Sur le coup, personne ne s’est rendu compte de la gravité. Les joueurs ont continué à courir sous l’ordre de l’entraîneur, Victor Zvunka. Mais son coéquipier, Mohamed Djibo, a constaté qu’il ne se relevait pas et que l’équipe l’avait laissé derrière. Il s’est directement retourné pour voir ce qui se passait. À ce moment-là, les vagues avaient commencé à éloigner Bassirou. Quand il l’a récupéré, il a constaté que son coéquipier était inconscient et qu’il avait bu beaucoup d’eau. Sur place, il a été réanimé avant d’être transporté à la clinique", a raconté le président du HAC, Soufiane Souaré, au site Guineenews.

"Le médecin nous a dit que quelque chose s’est déplacé au niveau du cou du joueur et qu’il fallait l’opérer en toute urgence dans les six heures qui suivent pour espérer qu’il retrouve toute la mobilité de son corps. D’après le docteur, Bassirou a eu vraiment de la chance sinon d’après lui ce genre d’accident entraîne directement la mort", a ajouté le dirigeant. Opéré dans les temps, l’attaquant de 25 ans va désormais se battre pour espérer rejouer au football. Un coup dur évidemment, mais l’Etalon pourra déjà s’estimer heureux d’être en vie…

Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.
CAN 2019-Togo : toujours sans Adebayor en Gambie…
CAN 2019 (Q) : le programme de mardi
Sénégal : Mané incertain face au Soudan
Lille : Nicolas Pépé élu joueur de Ligue 1 du mois de septembre
Côte d’Ivoire : sans Zaha et Serey Dié à Bangui
Maroc : le penalty, un ancien international vole au secours des Comores
Gabon : encore une brouille avec Aubameyang ?
Guinée Bissau : le sélectionneur va mieux
CAN 2019-Tunisie : Anice Badri en renfort
Sénégal : au tour de Gana Gueye…
Voir + d'infos