Menu
L’OM coince aussi dans le dossier Samatta

Courtisé dans un premier temps par Nantes, Mbwana Aly Samatta est désormais dans le viseur de l’Olympique de Marseille. Mais le club phocéen est confronté au même problème de pré-contrat signé par le Tanzanien avec Genk.

Annoncé en Europe durant ce mercato hivernal, Mbwana Aly Samatta n’a pas encore trouvé son futur point de chute. Son arrivée à Genk annoncée comme acquise au début de l’ouverture du marché des transferts, l’international tanzanien ne devrait pas rejoindre la formation belge en raison de plusieurs points de discorde entre les clans belges et congolais. Les discussions entre les deux clubs sont désormais gelées ce qui a permis à Nantes dans un premier temps et désormais à l’Olympique de Marseille de tenter leur chance dans le dossier de l’attaquant de 24 ans.

Tout comme leurs homologues nantais, les Phocéens ont fait une offre aux Corbeaux dans l’optique de récupérer le joueur dont le contrat arrive à terme au mois d’avril. Offre acceptée par le TPM, mais comme pour les Canaris, les Marseillais sont désormais confrontés aux représentants du joueur qui a déjà signé un pré-contrat à Genk et "se sent contraint de respecter cet engagement", apprend-on. "Nous sommes face à un joueur qui a le choix entre Genk et l’OM, devrait être actuellement en train de tout faire pour aller à l’OM mais se sent bloqué par ce pré-contrat qui n’a de valeur que si Mazembe et Genk sont d’accord, ce qui n’est pas le cas", précise notre interlocuteur.

Si Nantes s’est visiblement fait à l’idée d’abandonner la piste menant au Tanzanien, l’Olympique de Marseille tente de parvenir à un accord rapide avec un joueur qui fait de Genk sa priorité compte tenu de sa signature... alors que Mazembe ne veut plus entendre parler de l’offre belge. Une impasse en somme.

- Sur le même sujet : TP Mazembe : Les coulisses du dossier Samatta

Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.
Sénégal : Koulibaly répond au Zimbabwe
Algérie : Mostefa annonce sa retraite internationale
CAN 2017 : Algérie-Tunisie, les compos probables
Maroc : Zaki se paie Renard
Cameroun-Moukandjo : "7 ans qu’on attendait ça !"
CAN 2017 : le programme de jeudi
CAN 2017 : le Cameroun renverse la Guinée Bissau
CAN 2017 : Cameroun-Guinée Bissau, les compos
CAN 2017 : le Gabon accroché par le Burkina Faso
Gabon : CAN terminée pour Lemina ?
Voir + d'infos