Menu
LDC : le Wydad Casablanca s’offre Al Ahly et décroche son 2e sacre !

25 ans après, revoilà le Wydad Casablanca ! Après leur triomphe en 1992 et leur échec en 2011, les Marocains ont remporté la Ligue des champions africaine pour la seconde fois de leur histoire ce samedi en dominant Al Ahly 1-0 en finale retour une semaine après avoir assuré le match nul (1-1) en Egypte à l’aller.

Malgré un Complexe Mohammed V à guichets fermés et acquis à leur cause, les hommes d’Houcine Ammouta entraient mal dans la partie. Mis sous pression par les visiteurs, ils perdaient trop rapidement le ballon sans parvenir à se dégager. Heureusement pour eux, leur gardien Laaroubi se montrait impeccable avec deux parades coup sur coup dont une à bout portant face à son compatriote Azaro. Peu à peu, les Marocains sortaient la tête de l’eau et posaient le pied sur le ballon. D’abord sans se montrer très dangereux, et puis à la suite d’un dégagement de son gardien, Khadrouf se procurait la plus grosse occasion mais sa frappe lourde, déviée, mourrait sur le haut de la transversale.

La dernière opportunité du premier acte était en faveur des Egyptiens mais Laaroubi sauvait encore les meubles en sortant parfaitement devant Zakaria. Le WAC revenait fort des vestiaires et sur le premier ballon de la seconde période, El Haddad voyait sa frappe échouer dans le petit filet. Après une interruption de quelques instants à cause de la fumée provoquée par plusieurs fumigènes, les locaux continuaient à maîtriser la rencontre. Malgré leur déchet technique important, ils étaient peu inquiétés par le club le plus titré de l’histoire de la compétition (8 sacres), en manque d’inspiration. Et le Wydad en profitait lorsque l’inévitable Bencharki déposait Sayed pour centrer dans la surface où El Karti surgissait pour ouvrir le score de la tête (1-0, 69e) !

Dos au mur, Al Ahly jetait toutes ses forces dans la bataille. Pourtant c’est bien le WAC qui avait encore la meilleure opportunité, mais après un excellent travail de Bencharki, El Haddad butait sur Ekramy. Un raté sans conséquence malgré quelques frayeurs au cours du dernier quart d’heure. Grâce à cette 7e victoire en autant de matchs à domicile en C1 cette saison, le champion du Maroc décroche le titre, synonyme de prime de 2,5 millions de dollars et de billet pour le Mondial des clubs aux Emirats Arabes Unis où ils défieront les Mexicains de Pachuca, le 9 décembre prochain en quart de finale.

- Les compositions de départ :

WAC : Laaroubi – Noussir, Rabeh, Atouchi, Gaddarine – Nakach, Saïdi, El Karti – El Haddad, Bencharki, Khadrouf.

Al Ahly : Ekramy – Hany, Saad, Rabia, Elsayed – A. Fathi, El Sulaya – Zakaria, Said, Ajayi – Azaro.

Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.
Coupe de la CAF : une vague bleue attend le TP Mazembe !
Allemagne : même Löw se méfie du Maroc
Manchester City : Yaya Touré s’éclate… sur le banc
Tunisie : Marco Simone quitte le Club Africain
FIFA : le classement du mois de novembre
Gazélec Ajaccio : avec la Ligue 2, Ibrahima Touré retrouve son jardin
Algérie : Zetchi n’accable pas Madjer après son clash
Anderlecht : Hanni buteur face au Bayern
Kilmarnock : Youssouf Mulumbu rebondit en Ecosse
UEFA : Aubameyang seul Africain en lice pour l’équipe-type
Voir + d'infos