Menu
Liverpool-Grobbelaar : "je ne sais pas combien de gens j’ai tués"

Avec plus de 600 matchs pour Liverpool au compteur, le gardien Bruce Grobbelaar a marqué l’histoire des Reds entre 1981 et 1994. Mais avant de connaître cette belle carrière, l’ancien international zimbabwéen a vécu des moments traumatisants. Durant son adolescence, le natif de Durban a en effet été enrôlé dans l’armée rhodésienne au moment de la guerre d’indépendance (1972-1979) et l’ancien portier avoue avoir joué un rôle actif dans ce conflit puisqu’il a tué plus d’un ennemi… Dans les colonnes du Guardian, Grobbelaar est revenu sur cette sombre période.

"La première fois (que j’ai tué), c’était au crépuscule. Lorsque le soleil se couche, tu vois des ombres dans la brousse. Tu ne peux pas voir grand-chose jusqu’à ce que tu vois le blanc de leurs yeux. C’est toi ou eux. (...) Quand le combat est terminé, tu vois des corps partout. La première fois, tout ce qui se trouve dans ton estomac sort de ta bouche", a confié l’homme de 61 ans, incapable de déterminer combien de personne il a exactement tuées. "Beaucoup ? Oui. C’est pourquoi je suis toujours vivant aujourd’hui. Je peux seulement dire désolé pour ce que j’ai pu faire. Je ne peux pas le changer." Grobbelaar peut remercier le football qui lui a fourni une échappatoire...

Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.
Ligue 1 : Nicolas Pépé encore élu joueur du mois !
Sénégal : décès de Kor Sarr à 43 ans
Rennes : Ismaïla Sarr dans le flou pour le Betis
CAN U20 : la Mauritanie prête à relever le défi pour 2021
Lille : Mourinho était aussi là pour Pépé
CAN U20-Sénégal : Youssouph Dabo fier malgré tout
CAN U20-Mali : 30 ans après, Mamoutou Kané savoure sa revanche
Galatasaray : Feghouli claque un triplé
Lyon : l’agent de Cornet lâche ses vérités
Barcelone : Kevin-Prince Boateng cambriolé en plein match !
Voir + d'infos