Menu
Mondial 2018 : l’Egypte arrache son billet pour la Russie !

28 ans après sa dernière participation à une Coupe du monde, l’Egypte sera au rendez-vous en Russie en 2018 ! Dans une ambiance de feu avec un stade de Borg El Arab à guichets fermés (86 000 fans), les Pharaons ont validé leur billet en dominant le Congo 2-1 ce dimanche au terme d’un scénario de dingue à l’occasion de la 5e et avant-dernière journée des éliminatoires. Avec 4 points d’avance sur son dauphin, l’Ouganda, le vice-champion d’Afrique en titre ne peut plus être rejoint.

Les hommes d’Hector Cuper entraient bien dans le match et Salah posait de gros problèmes à Badila côté droit. Mais les locaux avaient du mal à se trouver à l’approche du but adverse et il fallait attendre la 24e minute pour les voir se procurer une grosse occasion. Le centre en retrait de Salah était dégagé en catastrophe par un défenseur congolais sur Hegazy dont la frappe butait sur la jambe de Mouko ! Bien que déjà éliminés, les visiteurs en profitaient pour prendre confiance et tenter leur chance en contre-attaque mais sans trouver le cadre.

Avant la pause, Mouko répondait présent pour repousser une tête peu puissante de Salah puis un coup-franc de l’ailier de Liverpool. Au retour des vestiaires, les Diables Rouges n’étaient pas loin de glacer tout le stade mais l’éternel El Hadary sortait une parade énorme pour repousser une reprise congolaise à bout portant ! A l’image de Gomaa, dont la frappe trop molle était captée sans danger par Mouko, les Egyptiens avaient du mal à trouver la faille. Comme souvent dans ces cas-là, Salah s’est chargé de prendre les choses en main. Lancé en profondeur sur une ouverture (déviée par un Congolais) de Elneny, le Red s’en est allé ajuster Mouko d’un piqué pour faire chavirer tout un stade (1-0, 63e) !

Enthousiastes après ce but synonyme de qualification, les locaux poussaient pour faire le break, mais cette fois la frappe de Salah était détournée par le pied de Mouko. Et à la 88e minute l’impensable se produisit lorsque Bouka Mouto, oublié au second poteau sur un centre côté opposé, se jeta pour égaliser et glacer tout un stade (1-1)… Fini pour l’Egypte ? Non, car au bout des 5 minutes de temps additionnel, les Pharaons obtenaient un penalty fêté comme un but. Salah résistait à la pression pour le transformer et envoyer tout un peuple au paradis (2-1, 90e+5) !

Au terme de ce scénario dingue, l’Egypte devient le 2e des 5 qualifiés africains connus après le Nigeria samedi. Salah et sa bande participeront au Mondial pour la 3e fois, la première depuis 1990, réparant ainsi une drôle d’anomalie car même au plus fort de leur domination continentale (3 sacres consécutifs à la CAN en 2006, 2008 puis 2010), les Pharaons n’étaient pas parvenus à s’inviter à la grande fête du ballon rond. De son côté, le légendaire gardien Essam El Hadary, qui fêtera ses 45 ans en janvier, aura bien l’occasion de devenir le joueur le plus âgé de l’histoire à participer à une phase finale de Coupe du monde !

- Les compositions de départ

Egypte : El-Hadary - Fathi, Hegazi, Rabia, Abdel-Shafy - Hamed, Elneny - Sobhi, Salah, Gomaa – Ahmed Hassan

Congo : Mouko – Etou, Mayembo, Itoua, Badila – Dzon, Ndinga, Oniangué, Bahamboula – Saint-Louis, Bifouma

- Le classement du groupe E :

Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.
Tunisie : les locaux en stage surprise avant la Libye
Club Africain : Marco Simone catégorique pour son avenir
Al Ahly : Walid Azaro savoure son triplé
TP Mazembe- SuperSport United, faits et dates de la finale
CHAN 2018 : l’Egypte décline, l’Algérie espère !
Coupe de la CAF : le TP Mazembe reste à Rabat
Coupe de la CAF : SuperSport douche le Club Africain
LDC : Al Ahly éjecte l’ES Sahel 6-2 !
Nigeria : prolongation en vue pour Rohr
Lille : Mendyl, anniversaire gâché et retour cauchemardesque
Voir + d'infos