Menu
Mondial 2018 : le Cameroun s’en sort bien, Gabon et Mali dos à dos

Amputé de plusieurs cadres et coupable de grosses largesses en défense, le Cameroun n’a pas été malheureux d’arracher le match nul samedi en Zambie (2-2) pour clore les éliminatoires du Mondial 2018 par cette rencontre sans enjeu. Score de parité aussi entre le Gabon et le Mali (0-0), déjà éliminés.

- Zambie 2-2 Cameroun

Malgré l’absence d’enjeu, la Zambie et le Cameroun, déjà éliminés, ont livré un match plein de rebondissements (2-2) samedi à Ndola à l’occasion de la dernière journée des éliminatoires du Mondial 2018. Après plusieurs alertes, les locaux, plus incisifs, ouvraient logiquement le score par Patson Daka, buteur d’une frappe croisée après un bon service de Fashion Sakala (1-0, 26e). Mais les Lions Indomptables réagissaient rapidement et égalisaient sur un superbe missile du Marseillais Zambo Anguissa (1-1, 31e).

Pas de quoi changer la physionomie du match avec des champions d’Afrique en titre qui souffraient derrière avec leur défense remaniée. En difficulté, Leuko cédait sa place à la pause, mais les vagues zambiennes continuaient à s’abattre sur le but d’un Ondoa impérial qui retardait plusieurs fois l’échéance. Finalement, Brian Mwila redonnait logiquement l’avantage aux Chipoloplo après que Mwepu et Fashion Sakala se soient amusés dans la surface face à une défense à la ramasse (2-1, 64e)...

Sans la barre qui sauvait Ondoa sur une tête de Mwepu puis une double parade du gardien camerounais, encore excellent aujourd’hui, la Zambie aurait pu plier le match. Et les locaux pourront regretter leur manque d’efficacité. Car après un gros raté d’Aboubakar, Yaya Banana finissait par arracher l’égalisation de la tête après un corner cafouillé (2-2, 90e+3). Avec ce point, la Zambie termine à la 2e place, symbolique, avec une unité d’avance sur les hommes d’Hugo Broos, qui disputait peut-être son dernier match avec le Cameroun…

- Gabon 0-0 Mali

Même score de parité dans l’autre match sans enjeu du jour qui a vu le Gabon et le Mali, déjà éliminés, se neutraliser 0-0 à Franceville. Sans leurs stars Aubameyang, Ndong, Bouanga et Lemina, les Panthères entraient bien dans la partie mais Meye croisait trop sa frappe, qui passait de peu à côté, après un service du revenant Madinda.

La suite de la rencontre se résumait à une succession de fautes et de coup-francs de part et d’autre. A ce petit jeu-là, les hommes de José Camacho se montraient les plus dangereux mais Ecuele-Manga manquait le cadre de la tête dans la surface. A l’autre bout du terrain, le défenseur était sauvé par sa barre après avoir dévié un centre malien.

Le second acte penchait plus clairement en faveur des visiteurs, avec des locaux qui subissaient les assauts des Aigles sans parvenir à se donner de l’air. Mais Niane n’était pas dans un grand soir et manquait la plupart de ses tentatives. Avec ce 0-0, le Mali termine dernier du groupe sans la moindre victoire et avec 4 points, tandis que le Gabon le devance à la 3e place avec deux unités de plus. Mais c’est bien vers Abidjan et le décisif Côte d’Ivoire-Maroc que tous les regards sont tournés dans cette poule.

Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.
Coupe de la CAF : une vague bleue attend le TP Mazembe !
Allemagne : même Löw se méfie du Maroc
Manchester City : Yaya Touré s’éclate… sur le banc
Tunisie : Marco Simone quitte le Club Africain
FIFA : le classement du mois de novembre
Gazélec Ajaccio : avec la Ligue 2, Ibrahima Touré retrouve son jardin
Algérie : Zetchi n’accable pas Madjer après son clash
Anderlecht : Hanni buteur face au Bayern
Kilmarnock : Youssouf Mulumbu rebondit en Ecosse
UEFA : Aubameyang seul Africain en lice pour l’équipe-type
Voir + d'infos