Menu
Mondial 2018 : Nigeria-Argentine, l’avant-match

A la lutte pour la qualification en 8es de finale du Mondial 2018, le Nigeria et l’Argentine vont s’affronter dans un match couperet ce mardi à Saint-Pétersbourg (18h GMT). Les Super Eagles rêvent de précipiter la chute de la bande à Lionel Messi, au bord du chaos.

- L’enjeu

Une véritable finale ! Si la Croatie a déjà assuré sa qualification pour les 8es de finale du Mondial 2018 dans ce groupe D, le Nigeria et l’Argentine vont se livrer un match couperet pour se disputer le dernier billet ce mardi à Saint-Pétersbourg (18h GMT). Sans oublier aussi l’Islande qui peut se qualifier mais qui n’est plus maître de son destin.

Battu 4 fois dans son histoire par l’Albiceleste en phase de groupes du Mondial, le vainqueur de la CAN 2013 va cette fois devoir assurer au moins un nul qui le qualifierait pratiquement (sauf en cas de victoire de l’Islande sur la Croatie par plus d’un but d’écart qui obligerait le Nigeria à s’imposer).

Tenue en échec par les Islandais (1-1) puis corrigée par la Croatie (0-3), cette Argentine au bord du chaos semble prenable pour des Super Eagles euphoriques après leur victoire contre l’Islande (2-0). Mais attention à la réaction d’orgueil de Lionel Messi et de sa bande…

- L’arbitre turc Cüneyt Çakır sera au sifflet pour cette rencontre.

- Le point infirmerie

Les deux équipes se présenteront au complet pour cette rencontre. Reste à savoir si le Nigeria repartira en 4-2-3-1 ou si le sélectionneur Gernot Rohr va reconduire le 3-5-2 qui a très bien fonctionné contre l’Islande (2-0). En face, le très critiqué Jorge Sampaoli devrait encore modifier son onze dans les grandes largeurs avec les titularisations attendues du gardien Franco Armani, puis de Marcos Rojo, Angel Di Maria, Ever Banega et Gonzalo Higuain.

- Les équipes probables :

Nigeria : Uzoho - Omeruo, Troost-Ekong, Balogun - Moses, Etebo, Obi Mikel, Ndidi, Ebuehi - Musa, Iheanacho.

Argentine : Armani - Mercado, Otamendi, Rojo, Tagliafico - Perez, Mascherano, Banega - Messi, Higuain, Di Maria.

- Musa, le facteur X

Auteur d’un doublé contre l’Islande, Ahmed Musa revient en grande forme, surtout qu’il va se frotter à un adversaire qui lui réussit. "Chaque fois que je joue contre l’Argentine, ou chaque fois que Messi joue contre moi, je marque", a fait remarquer le buteur du CSKA Moscou. "Il y a quatre ans, au Brésil, lorsque Messi jouait contre moi, j’ai marqué deux buts (défaite 3-2 en phase de groupes du Mondial 2014). Quand j’ai été transféré à Leicester et que nous avons joué contre Barcelone et que Messi était sur le terrain, j’ai marqué deux autres buts (défaite 4-2 en amical en 2016)." Cette fois, il faut espérer qu’en plus de ses buts, Musa décrochera la victoire au bout.

- S’inspirer du match de Krasnodar

Avec 6 victoires pour l’Argentine contre 1 nul et 3 succès pour le Nigeria en 10 matchs, l’Albiceleste domine largement le bilan des confrontations directes entre les deux équipes, surtout en Coupe du monde (4 victoires). Mais la bande à Lionel Messi n’aura pas oublié que la dernière fois qu’ils ont croisé la route des Super Eagles, ils ont perdu. C’était en amical, en Russie déjà, plus exactement à Krasnodar, en novembre dernier (2-4).

- Ils ont dit

Gernot Rohr, sélectionneur du Nigeria : "Nous sommes dans la bonne position, nous avons trois points, il n’en ont qu’un. Nous voulons gagner, un nul peut nous suffire, mais ils ont besoin de gagner donc ça peut être un match spectaculaire. On a un jour de préparation en moins, donc le début de match risque d’être un peu compliqué. Il faudra être prêt dès la première minute. Nous ne sommes pas inquiets, nous sommes optimistes, nous sommes bien mentalement, nous sommes positifs."

Jorge Sampaoli, sélectionneur de l’Argentine : "Nous devrons jouer avec notre âme, notre cœur, nos jambes, notre tête. Nous allons voir le vrai visage de l’Argentine et écrire le premier chapitre d’une nouvelle histoire pour cette équipe. (…) Le Nigeria est une équipe complète. Ils font parfois la différence en fin de match grâce à leur physique. Ils sont très en forme. Ils sont assez imprévisibles. Mais le match de demain (mardi), ce sera pour nous."

Sunday Oliseh, ex-joueur et ex-sélectionneur du Nigeria, sur RFI  : "En football, lorsqu’on cherche à obtenir un match nul, on perd en général. Je crois qu’on est plus fort que cette équipe d’Argentine, par rapport à ce qu’elle a montrée jusqu’à maintenant. Donc, il faudra jouer le jeu."

Tyronne Ebuehi, latéral du Nigeria : "C’est le match de nos vies."

Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.
CAN 2019-Cameroun : un joueur de Liga appelé en renfort
Algérie : Belmadi contredit Schalke pour Bentaleb
Horoya : Aristide Bancé prêt à venir, mais…
Décès : le Nigeria pleure Ajuma Ameh-Otache
CAN 2019-Gabon : Aubameyang sort du silence et tacle (encore) la Fédé
CAN 2019-Algérie : Halliche et Brahimi incertains, Bedrane en renfort
WAC Casablanca : René Girard déjà limogé
Sénégal : énorme boulette des dirigeants, Keita Baldé absent
RDC : Kakuta et Bolingi également forfaits, 3 renforts appelés
CAN 2019-Tunisie : un 2e gardien déclare forfait
Voir + d'infos