Menu
PSG : Berchiche très clair avec l’Algérie

Alors que des rumeurs faisaient état d’une nouvelle approche de l’Algérie pour Yuri Berchiche, le latéral gauche du PSG a fermé la porte aux Fennecs, le pays de son père, samedi.

Au moins, Yuri Berchiche (27 ans) ne fait pas dans la langue de bois. Alors que la presse locale annonçait cette semaine qu’Hakim Meddane, manager général de la sélection d’Algérie, avait prévu de rencontrer la latéral gauche du Paris Saint-Germain pour tenter de le convaincre d’opter pour les Fennecs, celui-ci vient de fermer la porte au pays de son père.

"Je suis né en Espagne, mon père est originaire de là-bas mais j’ai complétement fermé la porte à cette possibilité," a lancé l’ancien joueur de la Real Sociedad après la victoire contre Lille (3-1) samedi en Ligue 1. Par le passé, l’Espagnol avait déjà repoussé deux fois les avances des Fennecs, expliquant n’avoir aucun lien véritable avec l’Algérie.

"Je ne me sens pas Algérien"

"Mon père est né en Algérie, mais moi je ne parle pas algérien. C’est vrai, j’ai eu une proposition de jouer pour l’Algérie, l’adjoint du sélectionneur m’a appelé (ndlr : Yazid Mansouri sous l’ère Georges Leekens), mais comme je ne me sentais pas Algérien, j’ai répondu par la négative", assurait déjà le défenseur il y a un an. Même réponse le mois dernier.

"Je vais vous dire quelque chose que peu savent. J’étais en vacances avec ma petite amie quand j’ai reçu un appel de l’adjoint de l’équipe nationale algérienne il y a deux ans de cela. C’est Cadamuro qui lui avait donné mon numéro. Il m’a demandé si je souhaitais jouer pour l’Algérie. Je l’ai remercié pour l’intérêt mais j’ai dit non car je ne me sens pas Algérien. Je ne parle pas français et je viens d’une autre culture", a ajouté Berchiche qu’on ne verra donc pas avec les Fennecs. Médiatiquement, il aurait été intéressant pour les Verts d’avoir un joueur du PSG dans l’effectif. Sportivement en revanche, la perte est moins évidente puisque Faouzi Ghoulam, blessé pour plusieurs mois, est indiscutable à gauche, tandis que Berchiche signe des débuts mitigés à Paris.

Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.
Mondial 2018 : la Colombie met la pression sur le Sénégal !
Algérie : Rabah Madjer n’est plus sélectionneur (officiel)
Mondial 2018-Maroc : Renard dénonce une injustice
Maroc : Aït Bennasser rentre à Monaco
Mondial 2018 : le Sénégal a tout gâché
Sénégal : un seul changement contre le Japon
Mondial 2018 : la Tunisie officiellement éliminée
Sénégal : Aliou Cissé recadre les journalistes japonais
Tunisie : Khazri déplore des "erreurs grotesques"
Japon-Nishino : "prendre 5 kg et 5 cm avant le Sénégal"
Voir + d'infos