Menu
Tunisie : l’aveu dérangeant de Maaloul

Malgré sa victoire contre le Panama (2-1) qui lui a permis de sauver l’honneur jeudi, la Tunisie quitte le Mondial 2018 dès la phase de groupes après ses défaites contre l’Angleterre (1-2) puis la Belgique (2-5). Et à en croire le sélectionneur Nabil Maaloul, les Aigles de Carthage n’ont vraiment pas abordé la compétition avec un mental de vainqueur.

"Quand on s’est retrouvé dans ce groupe, nous savions que la troisième place serait notre meilleur espoir", a glissé le technicien devant la presse. "C’est vrai que nous avons encaissé beaucoup de buts mais seulement contre des adversaires très, très bons." Après avoir tout misé sur la défense contre l’Angleterre, les Tunisiens ont joué la carte de l’audace face aux Belges. Deux tactiques qui n’ont pas payé.

Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.
Cameroun : une touche en Suisse pour Alex Song
France : Ousmane Dembélé va construire une mosquée en Mauritanie
Sénégal : après le Mondial, l’arbitre Malang Diédhiou annonce sa retraite
Bordeaux : Boupendza prolonge et part en prêt
Malaga : le gardien du Maroc a signé
Mondial 2018 : la FIFA met la Fédération égyptienne à l’amende
Torino : Nkoulou déjà tenté par un départ ?
Arsenal : Kelechi Nwakali prêté à Porto
Beijing Guoan : Bakambu s’illustre d’entrée
OL : signature d’un jeune défenseur camerounais
Voir + d'infos